Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 00:32


http://www.genethique.org/revues/revues/2011/Septembre/20110914.3.asp

Testostérone et paternité


Le Pr. Christopher Kuzawa et ses collaborateurs ont mené une
étude qui conclut à une baisse de testostérone "biologiquement programmée".
Cette étude publiée le 12 septembre dans les annales de l’Académie Nationale
américaine des sciences (PNAS) montre que le taux d’hormone masculine, chez
l’homme comme chez de nombreuses espèces animales, baisse sensiblement après
la venue d’un nouveau né. L’étude a été réalisée sur 624 philippins âgés de
21 à 26 ans et a été menée entre 2005 et 2009.

Les scientifiques ont noté que les pères s’occupant de leur enfant 1 à 3h
par jour ont un taux de testostérone significativement inférieur à celui des
pères ne déclarant pas s’en occuper. Le père gérerait plus facilement ses
responsabilités face à sa paternité qui demande un important ajustement
émotionnel, psychologique et physique.

Elle (Claire Estragnasié) 13/09/11 - Le quotidien du médecin (Dr Bernard
Golfier) 14/09/11 - Le Figaro.fr (Pauline Fréour) 14/09/11 - Le Point.fr
14/09/11 - Slate.fr 13/09/11 - 20 minutes.fr 13/09/11 - Radio Canada
12/09/11

© Copyright Gènéthique - Chaque article présenté dans Gènéthique est une
synthèse d'articles parus dans la presse et dont les sources sont indiquées
dans l'encadré. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par
la rédaction.



Devenir père diminue le taux de testostérone chez les hommes

 http://www.lepoint.fr/science/devenir-pere-diminue-le-taux-de-testosterone-chez-les-hommes-14-09-2011-1373074_25.php


Cet ajustement du niveau d’hormone masculine viserait à ce que les nouveaux
pères prennent soin de leur enfant.

En devenant père, les hommes voient leur taux de testostérone – l’hormone
masculine – baisser, révèle une étude publiée lundi et qui laisse penser
qu’ils seraient ainsi biologiquement programmés pour prendre soin de leurs
enfants. Le même phénomène s’observe chez de nombreuses autres espèces
animales dans lesquelles les mâles aident à élever les enfants, relève
Christopher Kuzawa, professeur d’anthropologie à la Northwestern University
(Illinois, Nord), un des coauteurs de ces travaux. La testostérone dope la
virilité et stimule les mâles dans la compétition pour s’accoupler. Après la
naissance, l’organisme réduirait la production de cette hormone – et donc
les pulsions sexuelles – pour permettre au père de prendre sa part des
responsabilités liées à la paternité, sans être absorbé par cette lutte pour
l’accouplement, explique Christopher Kuzawa.


Des recherches menées jusqu’alors indiquaient des niveaux moindres de
testostérone chez les hommes qui étaient père que chez les célibataires sans
enfant. Mais la plupart de ces études ne portaient que sur des périodes très
brèves, empêchant les chercheurs de déterminer si le fait de devenir père
faisait baisser le taux de testostérone ou si les hommes avec des taux moins
élevés de cette hormone mâle avaient plus de chance de procréer. Pour cette
nouvelle recherche, les auteurs ont suivi 624 hommes âgés de 21 à 26 ans
durant quatre ans et demi aux Philippines. Pendant cette période, environ un
tiers des participants ont commencé une relation stable avec une partenaire
et sont devenus pères pour la première fois.

“Les hommes qui ont commencé avec un niveau élevé de testostérone avaient
plus de chances de devenir père que les autres, mais après avoir procréé,
leur taux de cette hormone a nettement diminué”, précise Lee Gettler de la
Northwestern University, un autre des coauteurs de l’étude parue dans les
Annales de l’Académie nationale américaine des sciences (PNAS). “Être père
et les contraintes liées à l’arrivée d’un nouveau-né demandent un important
ajustement émotionnel, psychologique et physique et notre étude indique
qu’un homme peut connaître un changement biologique substantiel pour l’aider
à faire face à ces exigences”, explique Lee Gettler

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Allaitement Montrouge
  • : Vous trouverez ici toutes les indications sur les réunions du groupe LLL RpA sur Montrouge ainsi que des informations intéressantes sur l'Allaitement et la parentalité.
  • Contact

 

Allaitement Montrouge organise tous les mois des réunions d’information sur l’allaitement. Un rendez-vous précieux pour les (futurs) parents.

Femmes enceinte ou jeune maman, vous vous posez mille questions sur l’accouchement, l’allaitement, le maternage ?


La Maison des Associations de Montrouge vous ouvre ses portes pour venir échanger, vous informer, vous rencontrer, lors de réunions mensuelles organisées par La Leche League Réseau pour l’Allaitement.

 

Je veux allaiter et je me pose beaucoup de questions sur la mise en place et les premiers temps avec mon bébé”, “Mon bébé tète très souvent, je suis perplexe”, “Je reprends le travail, comment continuer à allaiter ?”, "Je n'ai pas l'occasion de rencontrer des mamans qui allaitent dans mon entourage", ...

 

En présence d'animatrices bénévoles et grâce à l’expérience des autres mamans, vous trouverez soutien et réponses à vos questions. Les sujets abordés lors des réunions mensuelles seront fonction des demandes et des interrogations de chacun(e).

Ouvertes à tous, papas, mamans, bambins... ces rencontres offrent un soutien chaleureux et bénévole en matière d’allaitement, quelque soit sa durée, de la grossesse au sevrage.

 

Vous voulez aller plus loin ?

Allaitement Montrouge propose aussi des réunions à thème  comme l’allaitement et la place du père, la sexualité ou encore la fatigue émotionnelle de la mère.

 

Vous souhaitez apprendre à porter votre enfant ?

Les ateliers de portage  quant à eux, vous livreront les secrets de l’écharpe et de ses noeuds aussi doux pour le bébé que pour le dos de sa maman ou de son papa !

Le portage est un allié à l'allaitement.

 

Votre enfant grandit ?

Les parents de bambin pourront échanger leurs expériences dans  les réunions bambins ,  réunions dédiées aux parents d’enfants âgés de plus 9 mois, parce qu’allaiter un bébé qui marche ou qui parle soulève d’autres questions comme le regard des autres, l’éducation, etc...

 

Vous souhaitez lire des ouvrages intéressants sur les sujets de l'allaitement et de la parentalité ?

Une bibliothèque de prêt  est à votre disposition pour une durée de 1 mois.


Nous vous attendons nombreux, avec vos bébés bien sûr!